Élève Ambassadeur à l’Ecole des Pros… Bilan après deux mois de cours

Publié le - Aurélie Kalt
aurel

L’âge d’or où tu ne te poses encore aucune question… 

Le CAP, un examen pas assez valorisé

 

Le premier qui osera me dire que le CAP est fait pour les cancres et que c’est « FACILE », je le remettrai comme il se doit à sa place. J’ai trouvé que les infos étaient quand mêmes très poussées, qu’il y avait une quantité astronomique de détails. NON, avoir son CAP Pâtissier ne veut pas dire qu’il suffit de savoir faire un cake au citron, une mousse au chocolat et une crème chantilly ! Il y a plein de cours, plein de théorie, et j’avoue je ne m’y attendais pas… Les origines des tel ou tel gâteaux, la biographie des chefs, la chimie des aliments (mon cauchemar), la gestion des stocks, l’hygiène and co. Bref, c’est une véritable formation qui mériterait un peu plus de respect.

J’ai commencé les cours mi-octobre, pour ceux qui suivent la formation, il s’agit du fameux colis n°1… 4 fascicules nous sont envoyés. Rien que les titres des dossiers font peur…

  • Traitement préliminaire des denrées
  • Au cœur d’un laboratoire de pâtisserie
  • Les produits 1 (sous entend qu’il y en aura d’autres...) Oh Joie. 
  • Méthodes d’organisation et méthodes de fabrication

J’ai eu du mal. Beaucoup beaucoup de mal à apprendre. J’avais comme objectif d’avoir terminé les 9 devoirs et tous les cours du colis 1 fin décembre… J’ai terminé le 18 décembre.

Mes premières notes ne furent pas à la hauteur… Mes devoirs sur « Les produits » : 13.8 / 14.5 / 8.2…  C’est drôle le 8.2 je ne l’ai pas du tout digéré… L’école nous demande de refaire les devoirs qui sont nuls… Bon, ok… J’avais vraiment la flemme et j’étais plutôt énervée… Mais je l’ai refait. Cela m’a encore plus motivé, il n’est pas question d’avoir à nouveau une note en dessous de la moyenne… Les 6 autres devoirs se sont plutôt bien passés. J’ai pourtant toujours cette impression de savoir les choses sur le moment et de tout oublier ensuite. Ça me rappelle mes années d’école… J’ai été clairement mauvaise jusqu’au bac. J’alternais entre les fameux « Encouragements » du 2nd trimestre et le terrifiant « 3e trimestre décisif »… Royal pour nous donner confiance non? J’ai passé mon bac et j’ai décidé d’être bonne. Terminé les cours de soutien dans toutes les matières, terminé la pauvre petite fille qui ne pigeait rien, j’avais décidé d’être bonne. Je ne doute pas que ma séparation avec ma jumelle première de la classe m’ait fait beaucoup de bien… Je n’avais plus de comparaison H24 avec elle. Les 5 années de mon école de commerce se sont plutôt bien passées, je n’étais plus un cancre, j’avais juste pris confiance en moi.

Confiance en soi et Motivation : Armes de destruction massive contre le doute

 

Si je parle de tout cela, c’est pour parler de la notion de « confiance » qui est clairement vitale pour passer ce genre d’examen en candidat libre. J’ai reçu le message touchant d’une lectrice du blog :

Bonjour Aurélie,
votre témoignage à propos de l’école des Pros est d’un réconfort immense! je suis inscrite également depuis mai 2016, pour passer le CAP Pâtisserie en Mai 2017; j’avoue que le volume des cours à apprendre, les entraînements proposés, les devoirs à rendre et bien sûr les pâtisseries à réaliser pour s’exercer, prennent beaucoup de temps et demandent organisation et grande motivation! Entre travail et enfants, pas facile; Parfois je me sens capable d’être prête en temps et en heure, et puis, à d’autres moments, je me dis que je suis vraiment inconsciente et que je n’y arriverai jamais!! J’aimerais que vous continuiez à nous donner vos retours sur l’Ecole et votre progression, partager votre expérience m’aidera assurément à tenir le rythme et garder motivation et l’objectif suprême : le diplôme 🙂
Un grand merci en tout cas pour votre exemple!
V. 

Déjà ce message est extrêmement touchant, mais il est surtout révélateur d’un problème que beaucoup d’entre nous avons : Le doute. Vais-je y arriver? Suis-je raisonnable? Suis-je vraiment capable? N’est ce pas prétentieux d’oser se présenter en candidat libre? Bref je me suis posée ces questions un milliard de fois.

Je ne suis pas Wonder Woman. J’ai plusieurs fois voulu jeter mes cours par la fenêtre, j’ai plusieurs fois complètement craqué, avec une vraie colère, des vraies larmes, car je n’y arrivais pas, car j’ai était tout simplement épuisée de ce rythme que je m’imposais toute seule. Je n’ai pas vu mes amis pendant ces deux mois et demi, je n’arrivais pas à tout gérer. A part être Wonder Woman comment faire pour continuer à aller 3 fois par semaine au sport, voir ses amis, sa famille et son testeur en étant présente physiquement certes mais aussi mentalement? A côté de ça, il fallait continuer son boulot et se rendre le soir à différents events de blogueurs, continuer à créer des recettes, faire des vidéos, écrire une recette sur le blog une fois par semaine, bref j’étais prise dans une spirale infernale qui m’a fait tourner la tête. J’ai dû mettre mes amis de côté, une amie très proche ne l’a d’ailleurs pas compris, j’ai presque arrêté d’aller au sport et j’ai fait ce que j’ai pu.

L’électrochoc. Il y a quelques jours, mon testeur m’a dit une phrase choc, qui m’a procuré un véritable électrochoc : « Tu n’es pas chirurgien, tu n’as aucune vie à sauver ».  1er réflexe, je me vexe (normal), effectivement cela n’est pas super agréable à entendre. 2nd réflexe, je réécoute dans ma tête cette phrase, la traduit dans toutes les langues – non je plaisante -, et je finis par l’accepter. Et s’il avait raison? Et si c’était moi toute seule comme une grande qui me mettait une pression de dingue? Il faut que j’arrête. Il faut que je m’organise, il faut que je m’économise, il faut que je sorte, respire, cours, chante, fasse du sport et m’organise mieux !

Ma  nouvelle organisation. Je prends des notes de mes cours à l’heure du déjeuner, deux soirs dans la semaine, je les apprends. Le weekend je prends une journée et une soirée pour travailler mes recettes et reprendre des notes ou apprendre et une journée totalement off ou je m’interdis de toucher à la moindre casserole et au moindre cours. Il faut savoir dire stop, sinon on se sent continuellement débordé et on culpabilise à chaque fois qu’on allume la télé. Déjà, je trouve que je vais mieux, je gère mieux mon temps, je profite plus des personnes que je vois, car les créneaux horaires sont définis à l’avance. J’essaie de ne pas sortir de ce cadre. Au début lorsque j’ai commencé les cours, j’étais pleine de bonne volonté, je ferai ci, comme ci, comme ça, je ferai 285 gâteaux par jour, bref un emploi du temps intenable sur la longueur. Il faut savoir revoir ses exigences à la baisse et accepter que l’on n’est pas un super héro. J’ai repris complètement confiance en moi et lorsque je suis fatiguée, je pense à toutes les autres personnes qui sont dans le même cas que moi, je me dis qu’ils vont cartonner le jour de l’examen et qu’il n’est pas question que je baisse les bras, je ne suis pas moins forte qu’eux, je suis juste archi motivée.

Interview pour l’Ecole des Pros…

 

J’ai la chance d’être élève ambassadeur au côté de deux autres élèves : Clément et Amaël.

 

 

 

6 commentaires sur “Élève Ambassadeur à l’Ecole des Pros… Bilan après deux mois de cours

  1. BESCOP
    janvier 11, 2017 at 11:51

    Bonsoir, je suis sur le point de me lancer, avec la peur de ne pas y arriver….mais je dois ME prouver que je peux encore faire quelque chose de mes 10 doigts…. je ne suis pas, certes, plus bête qu’ un tel, une telle mais la peur au ventre et celle de ne pas être a la hauteur et décevoir mon référent et ma maman qui est au ciel et qui me regarde de la haut….. en fait j aurai 65 ans le 24 juillet 2017… si je signe mon inscription ce mois ci janvier 2017…. Pour passer le CAP de
    PaTissier en mai/juin 2018…..
    Le peut au ventre surtout pour les autres matières qu il me faudra réviser…. histoire géographie et mathématiques..( heureusement mon référent au téléphone m a rassuré en me disant que les cours contiennent ces matières… OUFFF… je me sens mieux… merci Monsieur.. j espère etre à la hauteur… je suis vraiment une débutante… j ai décidé !!! Je dois y arriver..
    Il me faudra trouver un Maître de stage… espérons que ce sera un vrai maitre sui m inculquera les bonnes bases solides pour ensuite exercer cette spécialité avec dextérité et lui faire honneurs (ainsi qu à mon référent et a l ensemble des personnes qui me « chipoteront  »

    En tout cas je vous remercie.. je viens de vous lire… et j espère trouver en vous et avec votre blog lus les éléments nécessaires qui me feront faire honneur à cette belle corporation des métiers de bouche… avoir le CAP .. la première fois.. et pouvoir, si possible , avoir l opportunité d exercer et de transmettre cet art… metci
    Très cordialement Lova BESCOP. (Du Morbihan)

    • soumia
      janvier 13, 2017 at 4:25

      bonjour,je m apele soumia je suis eleve a l ecole des pros depuis decembre,je passe mon examen juin 2018,j besoin d aide concernant les devoirs ect…..

      • MANAR
        janvier 17, 2017 at 3:41

        bonjour
        je m’appelle MANAR et je suis inscrite à l’ecole des pros et je trouve bcp de difficultés car j ai pas le temps j’ai a peine commencer un travail qui me prend quasiment toute la journée. je suis dans un vrai dilemme

        • Aurélie Kalt
          février 10, 2017 at 12:41

          Bonjour !
          Nous sommes tous dans la même situation rassurez vous !
          Faites le maximum, ce que vous pouvez, ne vous mettez pas la pression, si vous le ratez vous pourrez le passer l’année prochaine.
          Je travaille également à temps plein. Essayez de cuisiner le soir en semaine et apprenez vos cours le weekend.
          Bon courage !

  2. Yag
    février 5, 2017 at 10:28

    Bonjour je voudrais fait le cap chez vous je suis intéressé merci

    • Aurélie Kalt
      février 10, 2017 at 12:39

      Bonjour

      C’est à dire?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimerez peut-être...

Concours de cuisine

Plat_Gros_Plan
Carpaccio de saumon au Risotto et sa mousse d’Asperge (Concours Ducasse)
375863_282000778581990_1998591622_n
Partie n°2 / Cook Master Barrière 2012 : La Finale
M6_TopChefDeLaPub_POPY_111
Concours Top chef de la pub : 0,5 points qui changent tout !

Voir tous les articles

J'ai testé

choix8
Vis ma vie de chef : 2 jours dans les cuisines du « 39V »
ob_49daff_1045171-282623485195675-1247228271-n
Tournage de l’émission « Norbert et Jean : Le défi »
Entrainement surveillé de près par le chef Frédéric Vardon !
« Les Foodistas » courent « la Parisienne », équipe so chic soutenue par un chef so choc : Frédéric Vardon

Voir tous les articles

Rencontres

ob_49daff_1045171-282623485195675-1247228271-n
Tournage de l’émission « Norbert et Jean : Le défi »
Michel et Augustin entourent le chef Philippe Conticini
Conférence avec le chef Conticini : Comment créer des émotions par le goût?
ob_49daff_1045171-282623485195675-1247228271-n
Tournage de l’émission « Norbert et Jean : Le défi »

Voir tous les articles

Livres

Gateaux+Magiques+livre
Le gâteau magique … THE livre du moment !

Voir tous les articles

Bavardages & Actualités

thumbnail_img_7776
Michel Cluizel ouvre une nouvelle boutique à Paris !
aurel
Élève Ambassadeur à l’Ecole des Pros… Bilan après deux mois de cours
14732347_1304731442884259_7918382807700629617_n-1
Marlette ouvre son 2nd coffee shop à Paris dans le 10ème !

Voir tous les articles