Rattrapage Emission 3 : « Berk, Putain, c’est dégueulasse! » En veux tu en voilà !

Publié le - Aurélie Kalt
EPIDOE 3 EPREUVE 4 REVISITER LE PAIN PERDU

Du vernis, une bague, un bracelet… la panoplie pour cuisiner n’est-ce-pas?

Epreuve de rattrapage.

J’arrive donc en rattrapage avec Jessica et Sabrina. Faustine nous annonce donc le sujet du jour… Le tableau noir tourne et je découvre avec stupeur le thème : Revisiter le pain perdu. 1er sentiment : Mélange de « oh my God je déteste ça », de « j’ai envie de me tirer en courant » et de « je n’y arriverai jamais ». Cela ne m’inspire pas du tout. Je déteste le pain perdu depuis toujours. Le lait à l’état liquide me fait horreur. J’avais peut-être 7 ans quand je prenais des céréales « choco pops ». Mon papa m’obligeait à mettre du lait dedans, je trouvais cela affreux. Le croquant de la céréale mourrait ainsi, laissant place à un flotteur mou dans sa piscine de lait : BERK.

Je lui fis remarquer que lui non plus n’aimait pas le lait, pas de bol pour moi j’eu droit à un sempiternel « tu es en pleine croissance blablabla ». A partir de ce jour-là je jurai de ne plus jamais boire une goutte de lait. Je lui répète souvent que ce sont tous mes traumatismes liés au lait viennent de lui (oui je suis une fille adorable).

Alors forcément quand je pense « pain perdu » je pense automatiquement à mon choco pops imbibé de lait. Souvenir traumatisant donc…

Evidemment je suis contrainte d’en utiliser dans de nombreuses recettes. Mais jamais à l’état liquide, du moins ça sera dans une quiche ou une glace mais jamais pour le garder liquide. Nous avons donc 1h30 pour revisiter le pain perdu. Il faut dire honteusement que je n’en ai jamais fait. Je sais plus ou moins que c’est du pain rassis que l’on mélange à une mixture « œufs, sucre, lait). Je ne sais comment… je ne sais pourquoi, mais j’ai une idée assez précise de ce que je vais présenter. Le pain me fait penser à de la soupe. Je décide de faire une soupe de mangue et passion avec des croûtons de pain perdu cachés sous une couche de miel et de noisettes concassées caramélisées. La crème fraîche de la soupe sera représentée par une boule de glace vanille.

D8A7919 [Blog]

 

C’est  parti, je me lance dans la réalisation de la glace à la vanille, petite crème anglaise que je fais refroidir avant de mettre dans la turbine. Je décide de prendre un pain complet et de la brioche. Je prépare mon mélange « œufs, sucre, crème et lait ». Je commence l’opération sublime de « faire tremper le pain dans ce liquide douteux ». Le journaliste et le caméraman s’amusent à me faire répéter dix fois de suite (avec une obligation de faire un sujet/verbe/complément) pourquoi je n’aime pas le pain perdu…

Parenthèse : il est très difficile de répondre aux questions des journalistes lorsque l’on cuisine. Pour cela il faut « sortir » de sa bulle de concentration, et répondre à un truc plus ou moins brillant avec un sujet, un verbe et un complément (niveau CP me direz-vous, mais souvenez-vous, j’ai dû louper cette classe…). Je recommence 10 fois « je n’aime pas le pain perdu parce que blabla ».
Faustine arrive à ce moment-là. Au moment qui me dégoûte le plus. Elle insiste bien sur le lait, j’ai chaud, j’ai des plaques rouges, j’ai envie de vomir tellement je me sens mal. Finalement plus on insiste sur le lait, plus j’en fais toute une histoire, plus je me dis que je vais être malade et que je suis la prochaine à sortir.

Je commence à paner mes cubes de pain perdu. Sabrina vient alors me voir en me demandant si j’ai besoin d’aide. Je lui dis que « ça va », que pour le moment je fais dorer mes cubes à la poêle et que je compte les mettre au four… EUH NON AURELIE , laisse-les dans la poêle… ils seront beaucoup plus croustillants. OK chef. Merci pour ce coup de main. Je me dis alors qu’elle ne doit pas avoir bien peur de moi pour m’aider sur une étape de rattrapage… OH oui, je suis un fish, un petit fish inoffensif !

 

_D8A5667--Blog-.jpg _D8A6834--Blog-.jpg

Sur la table de présentation des ingrédients, il y avait des mangues et de la pulpe de mangue. Pour gagner du temps je décide de prendre de la pulpe de mangue pour faire ma soupe. Si j’avais su… Je dispose donc dans mon assiette deux louches de « pulpe de mangue », 5 cubes de mangue sur lesquelles je pose des cubes de pain perdu, couche de miel qui permet de coller les noisettes torréfiées caramélisées. Quelques groseilles pour la déco. Et bien entendu mon petit pôt de glace vanille. Je suis plutôt satisfaite du résultat (étant donné la galère de l’épreuve). Arrive le moment de la dégustation qui rappelons-le est toujours un moment très « solennel ». Les airs sont graves et l’on se dit alors qu’on est peut -être en train de vivre nos derniers moments… Je regarde le travail de Sabrina qui a décidé de faire une tarte, c’est bon, pour moi ça se jouera entre Jessica et moi. Mais j’ai un bon pressentiment honnêtement. J’ai décidé que ce n’était pas mon heure. Mercotte et Cyril goûtent un à un les dessert. Je suis la dernière à passer.

_D8A8090--Blog-.jpg D8A8118 [Blog]

« Et là, c’est le drame : j’ai dit, oui j’ai dit « Berk, Berk, Berk, c’est dégueulasse ».

« Très bonne idée, le pain perdu est excellent ». Je suis contente et soulagée, jusqu’au moment magique où Cyril goutte la fameuse soupe de mangue qui n’est autre qu’un produit industriel. Je me fais fusiller. « Mais comment tu peux avoir le temps de faire une glace maison et ne pas prendre le temps de passer à la centrifugeuse deux mangues » ???? Il est même énervé. Pour la première fois je le vois vraiment saoulé, déçu.  Je ne sais plus oùi me mettre. Aucun argument à donner pour ma défense. Aucun. Non je ne suis pas la chouchoute de Cyril.

 

D8A8400 [Blog]  D8A5953 [Blog]

 

L’heure du verdict a sonnée, c’est Jessica qui s’en va.  A l’heure où j’écris ce chapitre, je ne sais pas si on le verra à la télé, mais je suis incapable de tenir une seconde de plus, je relâche malheureusement une pression de dingue, et pleure comme un enfant de trois ans à qui l’on aurait écrasé son pâté de sable. Après coup, la honte… de chialer de fatigue, mais à mes détracteurs, je leur dirai : faites-le les petits. Faites ce qu’on  a fait pendant des semaines et on en reparlera.  3 semaines se sont déjà écoulées. Il faut que je tienne bon et surtout faire abstraction de cette semaine particulièrement difficile…

La recette du bon pain perdu : HUM QUEL REGAL !!!

D8A8239 [Blog] D8A8285 [Blog]

Ingrédients glace à la vanille :

– 225 gr de crème liquide

– 60 gr de jaune d’œuf

– 50 gr de sucre

– 1 gousse de vanille

 

Faites bouillir le lait avec la vanille. Dans un saladier mélanger les jaunes d’œufs et le sucre, blanchissez-les. Versez par-dessus le lait bouillant puis remettez le tour sur le feu jusqu’à avoir une température de 85°. Filtrez la crème anglaise, laissez la refroidir sur un bain marie avec des glaçons. Mettez-la dans la cuve d’une sorbetière. Faites la tourner 25 minutes.

 

Ingrédients Pain perdu :

– 200 gr de lait

– 200 gr de crème liquide

– 1 gousse de vanille

– 45 gr de sucre

– 120 gr de jaunes d’œufs (6).

– 3 tranches de brioches

– 3 tranches de pain

– 50 gr de sucre

– 50 gr de beurre

Mélangez le lait, la crème, la vanille, le sucre et les jaunes d’œufs ensemble. Imbiber le pain 2 minutes dans ce mélange. Egouttez le pain sur une grille. Dans une grande poêle, faites fondre le beurre et le sucre et caramélisez vos morceaux de pain dedans. Laissez les bien dorer dans la poêle en les retournant souvent, ils doivent être moelleux à l’intérieur et croustillant à l’extérieur.

Ingrédients soupe de mangue :

– 50 cl de purée de mangue

– 10 cl d’eau

– 1 citron jaune.

– Où utiliser de vraie mangues fraiches.. please !

Craquant de noisette caramélisées :

100 gr de noisettes,  50 gr de sucre. Faites torréfiez vos noisettes au four 10 minutes à 180°. Puis faites les caraméliser dans une poêle (caramel à sec), concassez les.

Dressage :

Dans une assiette creuse, versez la soupe de mangue. Déposez 5 cubes de mangues (ils doivent juste dépasser de la soupe). Posez sur chaque cube un morceau de pain perdu. Sur chaque morceau, badigeonnez-le de miel et collez les noisettes concassées caramélisées. Ajoutez quelques groseilles dans la soupe. Le pain perdu ne touche pas le soupe. Posez une boule de glace à la vanille dans un récipient à côté.

Catégorie : Mes confidences

3 commentaires sur “Rattrapage Emission 3 : « Berk, Putain, c’est dégueulasse! » En veux tu en voilà !

  1. novembre 16, 2013 at 9:45

    Je dois avouer, je déteste le pain perdu, je ne peux pas manger cet aliment… Impossible et pourtant j’aime le lait hein, mais la non…

  2. Etienne
    novembre 20, 2013 at 1:20

    Bonsoir Aurélie!

    Je me permet d’écrire un commentaire sur cet article, après en avoir vu plusieurs et ne sachant pas ou laisser mon impression, je me dit qu’après tout ici il a « mieux sa place »!

    Pour ma part, je suis un garçon de 25 ans résidant en RP et essayant de vivre pleinement sa passion de… l’automobile!

    Oulalalala je sens déjà que ça pourrait être senti comme un « cliché » des garçons et que tu pourrais te dire (je me permet de te tutoyer) « Mais quel est le rapport?! » et pourtant…

    Bon d’accord, avant d’avoir un volant dans les mains, j’ai quand même quelques souvenirs d’enfances ou j’apprenais à faire des pâtisseries les plus simples avec ma mère dans la cuisine! (Et pouvoir
    lécher la cuillère de pâte ou chocolat à la fin.. et oui je l’ai fait aussi mmmmhh ^^ )

    Un rompu de la télévision et des émissions de télé-réalité en tout genre tels que Secret story, e.t.c et tout le tralala j’en suis un.. Très peu pour moi.

    C’est pourtant par hasard, un soir en rentrant du travail, que je tombe nez à nez sur l’émission auquelle tu participes, le meilleur pâtissier.

    Depuis combien de temps je n’avais pas pris goût à regarder la télévision? Depuis combien de temps je ne « m’étais » impliqué autant derrière une émission?

    Comment aimer une émission sur la pâtisserie lorsque nous sommes passionnés d’automobiles?

    Déjà premièrement en appréciant fortement les personnes qui y sont. L’ambiance qui y règne. Je n’assiste même pas à une compétition pour ma part, j’assiste à l’échange entre une grande famille.
    Voilà ce qu’est la pâtisserie alors.

    Et je reconnais que parmi toutes ces personnalités fort attachantes, j’ai un attachement particulier au tiens qui se confirme après visite rapide de ton blog.

    La passion c’est l’échange, la passion c’est l’émotion, diverses émotions même. Tu semble être extrêmement combative, tu veux t’affirmer, nous sentons à chaque fois que tu a beaucoup à montrer….
    mais tu a également beaucoup à offrir.

    Ce qui est attachant au travers de cette émission est de voir à quel point vous êtes naturels et soudés dans la compétition…

    Des personnes naturelles!

    Alors certains pourraient apporter des critiques faces aux « sauts d’humeurs », aux « jurons » e.t.c mais bon sang depuis combien de temps déjà avons nous besoin de naturel à la télé enfin?! Voilà le
    plaisir de voir un peu plus de « naturel », de « vrai »! De voir des personnes qui nous ressemblent! Au delà de certains mots, il faut voir le courage, la motivation, la détermination et le résultat
    qu’apporte tout ces comportements humbles. Il faut voir le résultat qu’apporte certains plats et témoigne du talent (Même si derrière la télévision, cela paraît tellement plus facile…)

    Chaque lundi soir dorénavant, j’ai le plaisir d’assister à ce que j’estime être de belles leçons de savoir-vivre. J’assiste à l’exemple de ce qu’est le courage, de ce qu’est de se battre, de ce
    qu’est offrir, et ce blog m’offre le plaisir de voir une passionnée prendre le temps de bien partager avec soins. Tes posts sont vraiment fait pour que nous puissions quasiment vivre au maximum tes
    aventures, pour que nous puissions reproduire le plus fidèlement possible tes recettes et pouvoir ainsi profiter de tes « oeuvres ». On découvre des recettes intéressantes de plus.

    Sur ce, un grand merci pour ces leçons donc, un grand merci à toi et tout les autres participants. En vous souhaitant une excellente expérience à vous tous. En espérant pouvoir « t’accompagner » avec
    tout les spectateurs le plus loin possible au bout de ce concours, et que tu sois quoiqu’il arrive, fière de toi et de ce que tu apportes à tout ceux qui comme moi, voulons vivre notre passion au
    maximum et qu’elle nous rende heureux malgré tout.

    Bon courage.

    (P.S: Mes excuses si je n’ai choisi la bonne section).

  3. Aurélie Kalt
    janvier 21, 2014 at 9:53

    Beau roman !!! Merci pour votre soutien Etienne. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimerez peut-être...

Les recettes

EPISODE 4 EPREUVE 3 CREATIVE SCULPTURE EN MACARONS SUR LE THEME DE L'ENFANCE (CREATIVE)
Macaron Yuzu/Orange et Passion/Chocolat
EPISODE 7 EPREUVE 3 BONBONS AU CHOCOLAT SCENARISES CREATIVE
Bonbon chocolat : Ganache au thé Earl Grey et citron confit
EPISODE 2 EPREUVE 4 CARTE BLANCHE LE PALMIER REVISITE
Meilleur Pâtissier : Carte blanche « Revisiter le palmier »

Voir tous les articles

Mes confidences

em1blog-copie-1
Confidences : 1er pas au château « Meilleur Pâtissier 2013 »
3Aurelie
Et on éteint la télé… Adieu « Le Meilleur Pâtissier »
1011079_10153001466205232_245671959_n
Confidences : 7ème émission : Adieu micro et caméra, je rends mon tablier…

Voir tous les articles